Mon gâteau d’Halloween 2016


sam_4713

Tout ça, c’est à cause du Meilleur Pâtissier !

 

 

C’est UNIQUEMENT à cause d’eux que je me suis retrouvée avec l’envie folle de tester ces yeux  si… dégoulinants…

Bon aller, j’admets : Halloween est une période que je trouve très inspirante… Des jolies citrouilles, des petites sorcières, des fantômes mignons, des vampires trognons… Comment faire pour résister à l’envie de créer quelque chose en lien avec cet univers si choupi ? Bon… On peut aussi pousser le vice et faire quelque chose de moins mignon et d’un tout petit peu plus flippant. Mais pour ce gâteau là, ce n’était pas le but.
Du coup j’ai imaginé mon layer cake uniquement en partant de ces yeux vus dans l’émission.
Et je peux vous dire, qu’il était vraiment pas mal ce gâteau… En tout cas mes collègues l’ont aimé, semble-t-il !

J’ai donc décidé de le composer d’un gâteau moelleux. J’ai nommé le fameux, le traditionnel, l’habituel, l’indétrônable, l’éminent : MOLLY CAKE !!
Pour le rendre un peu plus gourmand mais aussi un peu plus sanguinolent, j’ai eu envie de le fourrer avec une bonne confiture de framboise.
Et comme je souhaitais un visuel bien Halloweenesque, j’ai réalisé une ganache au chocolat noire pour le couvrir entièrement et une ganache au chocolat blanc colorée en orange, pour faire de belles dégoulinures en haut.
Et enfin, la déco : des yeux en candy melt (Parce que je n’avais pas envie de passer par l’étape du tempérage du chocolat *flemme ultime* à Si vous êtes plus courageux, le goût n’en sera que meilleur !) fourrés d’une framboise et d’un coulis du même parfum, et des vers de terre en pâte à sucre.

 

 


RECETTE


 

 

Pour le Molly Cake : (à retrouver dans mon article mon gâteau de pâques)

 

Il vous faudra réaliser DEUX Molly Cake.
Avec cette quantité, et un moule de 4.5cmx14cm vous ferez un Molly Cake que vous cuirez en deux fois pour en obtenir deux. Vous referez alors la pâte une deuxième fois pour cuire un troisième et un quatrième Molly. Il vous en faudra trois pour ce Drip Cake de bonbons, et le quatrième… Mangez-le !
La recette est donc prévue pour un moule de 7cmx20cm Adaptez donc vos quantités en fonction de la taille du votre.
Mettez votre saladier/cul de poule rempli de votre crème et vos fouets de batteur, au frigo au moins une heure avant cette étape ou au congélateur au moins 1/2 heure.

 

  • 3 œufs
  • 250 g de sucre
  • 250 g de farine
  • 250 g de crème liquide entière 30% MG
  • 6 g de levure chimique
  • Une cuillère à café d’extrait de vanille

 

Dans votre robot (Si vous n’en n’avez pas, à la force de vos bras, ou grâce à votre batteur), fouettez les œufs et le sucre pendant environ 10-15 minutes à vitesse moyenne, jusqu’à ce que l’appareil double de volume (Personnellement, avec mon batteur, mon appareil a doublé de volume en 5 minutes)
Préchauffez votre four à 160°C.
Tamisez la farine avec la levure. Versez ensuite en plusieurs fois dans le mélange précédent et mélangez bien.
Incorporez la vanille et mélangez.
Réalisez une crème fouettée avec votre crème liquide. Incorporez-la délicatement aux autres ingrédients à l’aide d’une maryse.
Versez votre pâte dans un moule graissé.
Faites cuire 60 minutes.
Une fois la cuisson terminée, laissez votre gâteau refroidir une dizaine de minutes avant de le démouler sur une grille.

Pour avoir un gâteau bien plat, posez le dessus du gâteau, qui est la partie la plus bombée, sur la grille, de telle sorte à ce qu’il devienne le dessous. Ainsi il s’aplatira en refroidissant.

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 

Confiture de Christophe Felder :

 

  • 350 g de framboises fraiches ou surgelées (personnellement, ça me fait mal au cœur d’utiliser des framboises fraîches pour les réduire ou bouillies. J’utilise donc des framboises surgelées, et c’est tout aussi délicieux !)
  • 200 g de sucre pour confiture
  •  15g de jus de citron
  •  3 feuilles de gélatine

 

Placez vos feuilles de gélatine dans un récipient d’eau froide durant 10 minutes.
Placez vos framboises dans une casserole avec le sucre. Elles vont peu à peu se réduire en bouillie (au besoin utilisez un mixeur-plongeur pour vous aider).
Lorsque la garniture atteint l’aspect d’un coulis, ajoutez le jus de citron.
Laissez cuire encore plusieurs minutes jusqu’à ce que le coulis réduise (Pour vérifier la cuisson, versez-en un peu sur une assiette bien froide. Si elle prend rapidement, c’est qu’elle est prête !).
Réservez environs trois cuillères de cette confiture, dans un bol différent, avant d’incorporer la gélatine: ce coulis servira de faux sang pour les yeux.
Une fois prête, intégrez les feuilles de gélatine préalablement essorées.
(Pour ma part, je passe ma confiture au tamis car je n’aime pas les petits grains de framboises qui se coincent désagréablement entre les dents…)
Laissez refroidir à température ambiante et conservez dans un bocal hermétique (un bocal à confiture c’est idéal !) au frigo.

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 

sam_4712

 

 

 

Ganache au chocolat noir : (A retrouver ICI)

 

  • 558g chocolat noir
  • 279ml crème liquide entière à 30%

 

Portez la crème à ébullition sans jamais cesser de remuer.
Une fois très chaude, versez-la sur votre chocolat haché (Si besoin, faite chauffer l’ensemble au bain-marie pour faire fondre la totalité du chocolat).

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 

Ganache au chocolat blanc : (Proportions à retrouver ICI)

 

  • 180g de chocolat blanc
  • 60g crème liquide entière à 30%
  • Colorant gel orange (ou jaune et rouge)

 

Colorez en orange votre crème encore froide, puis portez-la à ébullition sans jamais cesser de remuer.
Une fois très chaude, versez-la sur votre chocolat haché (Si besoin, faite chauffer l’ensemble au bain-marie pour faire fondre la totalité du chocolat).

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 


MONTAGE / DÉCORATION


 

 

 

sam_4715

 

 

 

MATÉRIEL / INGRÉDIENTS :

 

  • Spatule coudée
  • Double décimètre
  • Plat de présentation
  • Poche à douille
  • Moule à cake pops en silicone
  • Pinceau
  • Cornets pâtissiers
  • Candy Melt blanc
  • Candy Melt vert
  • Candy Melt bleu
  • Candy Melt noir
  • « Truc » pour fluidifier les pistoles de Candy melt ICI
  • Laque alimentaire ICI
  • Framboises (fraîches ou surgelées)
  • Le coulis réservé auparavant
  • Une assiette
  • Pâte à sucre verte anis
  • Pâte à sucre violette

 

 

La ganache de couverture du gâteau : Choisissez un support de présentation pour votre gâteau. Placez une noix de ganache pour « coller » votre gâteau au support.
Posez votre premier Molly Cake (coupez leur la tête si nécessaire, afin qu’ils soient bien plats. Et comme rien ne se perds, manger-les ! ), puis étalez une belle couche de confiture de framboise et recouvrez d’un Molly Cake. Continuez jusqu’à avoir posé tout vos gâteaux si vous en avez fait d’autres.
Recouvrez votre gâteau avec votre ganache au chocolat noire. Si elle est trop figée, passez-la au micro-ondes par tranches de 5 secondes (Pas plus, sinon elle risque d’être trop liquide !).
Personnellement, je commence par « combler » les interstices entre les couches de gâteaux. Ensuite j’applique grossièrement de la ganache pour qu’il y en ai partout sur le gâteau. Je lisse avec un double décimètre pour un fini parfait 😉 ).

 

Les dégoulinures en chocolat blanc coloré en orange : Pour pouvoir utiliser votre ganache il faut qu’elle soit un peu liquide, mais pas trop ! Il faut qu’elle puisse couler le long de votre gâteau tout en gardant une certaine tenue pour qu’elle ne dégouline pas jusqu’en bas non plus. Alors si besoin passez là par tranches de 5 secondes au micro-ondes. (Pas plus, sinon elle sera liquide !) Et si c’est le cas, repassez-la au frigo.
Placez-la dans une poche à douille dont vous couperez le bout afin de faire une petite ouverture. Puis placez votre poche au dessus de la bordure de votre gâteau et c’est parti !
Finissez par recouvrir tout le dessus du gâteau en faisant des cercles façon escargot. La ganache va s’étaler d’elle-même pour combler les petits trous.

 

Les yeux en candy melt : Faites chauffer les Candy Melt blanc avec un peu de « truc » pour fluidifier les pistoles.
Utilisez un pinceau pour en appliquer sur toute la surface du moule à cake pops. Il vous faudra faire plusieurs couches afin d’avoir une coque assez épaisse qui ne risque pas de se casser au démoulage. Lissez avec une spatule pour que les bords soient parfaits au démoulage.
Une fois secs, démoulez. Divisez vos demies-sphères en deux parties égales: les iris verts et les iris bleus. Divisez chaque parties en deux afin d’avoir deux coques par œil (une blanche et une décorée)
Faites chauffer le Candy Melt bleu avec un peu de « truc » pour fluidifier les pistoles et placez-le dans un cornet pâtissier que vous aurez réalisé au préalable. Faites l’iris de votre oeil.
Répétez cette opération avec le Candy Melt vert.
Répétez à nouveau cette opération avec le Candy Melt noir, mais ce coup-ci pour faire la pupille.
Enfin, étape facultative mais qui participe grandement au rendu très réaliste, laquez tous vos demis-yeux.
A présent, placez dans une demie-coque sur deux, une framboise et un peu de coulis.
Pour finir, faites chauffer une assiette au micro-ondes. Chauffer légèrement la bordure d’une demie-sphère (celle sans la framboise) et collez-la rapidement sur l’autre demie-sphère correspondante (celle avec la framboise)
Avec le reste de Candy Melt blanc fondu, colmatez les trous éventuels entre les deux demies-sphères, afin qu’ils soient parfaitement occlusifs et que le coulis ne s’écoulent pas et reste parfaitement emprisonné.
Maintenant, vous n’avez plus qu’à déposer vos yeux sur le dessus de votre gâteau !

 

Les vers de terre en pâte à sucre: Rien de plus simple: faites des boudins de la taille de votre choix puis striez-les légèrement à l’aide d’une fourchette pour plus de vraisemblance!
Placez-les sur le dessus de votre gâteau, à votre guise !

 

 

Bonne chance et à très vite ! ♥

 

 

sans-titre

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *