Mon gâteau aux Oréos


20161001_165041

En vrai, c’est pas MON gâteau aux Oréos…

 

 

En vrai, c’est le gâteau aux Oréos de Roxane de l’Atelier de Roxane. Mais comme j’aime beaucoup blablater toussa toussa… J’aimerai quand même vous re-décrire cette recette que j’ai déjà eu l’occasion de faire deux fois et qui est à chaque fois victime de son succès.
Il a eu un tel succès que je vous avoue… Je ne l’ai jamais personnellement goûté.
Déjà parce que je ne goute que très rarement mes gâteaux… Ben ouais, faudrait pas grossir hein!? Plus sérieusement, c’est vrai que je ne goute pas toujours mes pâtisseries. Parce que le plus souvent, je ne les aime pas. Je ne sais pas pourquoi! C’est frustrant, même! Seulement, je suis toujours déçue… que ce soit le goût, la texture, le visuel… Il y a toujours un truc qui cloche ou qui ne correspond pas à ce que j’espérais.
Mais voyez? Je m’égare: je blablate !
Si je n’ai jamais goûté ce gâteau que j’ai pourtant eu l’occasion de réaliser deux fois, c’est parce que la première fois il est parti à la vitesse de la lumière, et la seconde fois, ben ce n’était pas pour moi. Mais j’ai ouïe dire qu’il n’en restait plus une miette en quelques minutes.

Bref, autant vous dire que sans jamais l’avoir goûté, je suis pourtant sûre de vous livrer une recette qui en plus d’être relativement simple à réaliser car ne nécessitant pas beaucoup de technique, elle est en plus délicieuse.

 

 


RECETTE


 

20161001_165050

 

 

Pour le gâteau:

 

La recette est prévue pour un moule de 15cm x10cm. Adaptez donc vos quantités en fonction de la taille du vôtre.
Si besoin, et si comme moi vous ne possédez pas un moule aussi haut (J’ai utilisé un moule de 14cm x 4.5cm), cuisez votre gâteau en trois fois. c’est plus long mais c’est tout aussi bon.

 

 

  • 400g de farine
  • 75g de cacao en poudre non sucré
  • 210g de sucre en poudre
  • 6g de levure
  • une pincée de sel
  • 2 œufs
  • 240g de lait entier
  • 120g d’huile
  • 1 cuillère à café d’arôme de vanille
  • 120g d’eau chaude
  • 20 Oréos

 

Mélangez ensemble la farine tamisée, le cacao tamisé, le sucre en poudre, la levure et la pincée de sel.
Ajoutez les deux œufs, puis le lait, l’huile, la vanille et enfin l’eau chaude. Oui, c’est assez bizarre, mais c’est normal: il faut ajouter de l’eau.
Préchauffer votre four à 180°.
Pour finir, cassez en 2, 3ou 4 morceaux, chaque Oréo, et ajoutez les à la pâte.
Versez votre pâte dans un moule graissé.
Faites cuire 1h15.
Une fois la cuisson terminée, laissez votre gâteau refroidir une dizaine de minutes avant de le démouler sur une grille.

Pour avoir un gâteau bien plat, posez le dessus du gâteau, qui est la partie la plus bombée, sur la grille, de telle sorte à ce qu’il devienne le dessous. Ainsi il s’aplatira en refroidissant.

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 

Pour la chantilly:

 

Mettez votre saladier/cul de poule rempli de votre crème , de votre mascarpone et vos fouets de batteur, au frigo au moins une heure avant cette étape ou au congélateur au moins 1/2 heure.
Pour qu’une chantilly prenne, il est donc impératif que tous vos ustensiles soient froids.Cette étape ne peut être réalisée la veille, sans quoi la crème risque de retomber.

 

  • 750g de mascarpone
  • 345g de crème liquide entière à 30%
  • 240g de sucre glace
  • 16 Oréos

 

Sortez votre cul de poule avec la crème et le mascarpone, du frigo ou du congélateur et battez d’abord à vitesse lente pour intégrer de l’air dans la crème. Augmentez progressivement la vitesse en intégrant le sucre glace (idéalement, tamisé).
Lorsque la chantilly devient ferme, cessez de battre. Attention si vous battez trop, la crème deviendra beurre !
Mettez une moitié de votre chantilly dans un bol, et l’autre moitié dans un autre bol que vous conserverez au frais.
Ouvrez en deux vos Oréos, grattez l’intérieur pour ne garder que les gâteaux (Et comme rien ne se perds, manger-les ! ).
Réduisez vos Oréos en poudre en les plaçant dans un sac congélation que vous écraserez au rouleau à pâtisserie.
Utilisez 1/4 de ce mélange pour l’ajouter au bol contenant la moitié de votre chantilly.

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

20161001_165056

 

Ganache au chocolat : (recette à retrouver ici)

 

  • 37g de crème liquide entière
  • 50g de chocolat noir
  • 2,5g de beurre

 

Faite chauffer votre crème. Une fois chaude, versez-la sur votre chocolat jusqu’à ce qu’il fonde. (Si besoin, faite chauffer l’ensemble au bain-marie afin de faire fondre les derniers morceaux de chocolat).
Une fois tiédie, ajoutez à cette ganache, le morceau de beurre.
Laissez refroidir à température ambiante, puis conservez au frigo.

 

Rendez-vous au montage pour la suite !

 

 


MONTAGE


 

 

MATÉRIEL :
  • Poche à douille
  • Plat de présentation
  • Plateau tournant
  • Une paille ou un pic à brochette
  • Spatule

 

Tranchez votre gâteau en trois, et coupez-lui le chapeau (Et comme rien ne se perds, manger-le ! ).
Si il est déjà en trois parties puisque cuit en trois fois, coupez juste les chapeaux (Et toujours et encore: comme rien ne se perds, manger-les ! ).
Placez votre chantilly aux Oréos dans une poche à douille dont vous couperez le bout.
Placez votre premier gâteau sur un plat de présentation, lui même sur un plateau tournant (C’est facultatif mais grandement utile).
Faites un bel escargot bien généreux de chantilly aux Oréos, et recommencez jusqu’à épuisement de vos trois gâteaux.
Lissez avec une spatule, la chantilly qui dépasse des interstices des gâteaux.Insérez une paille ou un pic à brochette au centre de votre gâteau, pour maintenir les trois couches ensemble.

 

 


DÉCORATION


 

 

20161001_165111

 

 

MATÉRIEL/INGRÉDIENTS :
  • Spatule coudée
  • Double décimètre
  • Des minis Oréos
  • Une poche à douille
  • La ganache au chocolat

 

Pour le lissage : Sortez à présent votre chantilly nature du frigo.
Commencez par « combler » les interstices entre les couches de gâteaux. Ensuite appliquez grossièrement de la chantilly pour qu’il y en ai partout sur le gâteau.
Puis attelez vous à la lisser joliment et aussi parfaitement que possible. Pour cela j’utilise un double décimètre et je fais tourner mon plateau. Pour le dessus, je me sers d’une spatule coudée.

 

Pour les dégoulinures en chocolat : Pour pouvoir utiliser votre ganache il faut qu’elle soit un peu liquide, mais pas trop ! Il faut qu’elle puisse couler le long de votre gâteau tout en gardant une certaine tenue pour qu’elle ne dégouline pas jusqu’en bas non plus. Alors si besoin passez là 5 secondes au micro-ondes. Pas plus, sinon elle sera liquide ! Et si c’est le cas, repassez-la au frigo.
Placez-la dans une poche à douille dont vous couperez le bout afin de faire une petite ouverture. Puis placez votre poche au dessus de la bordure de votre gâteau et c’est parti !

 

Pour les roses en chantilly : A présent, placez le reste de votre chantilly nature dans une poche à douille avec la douille étoile de votre choix (j’affectionne particulièrement, comme beaucoup de bloggeuse en pâtisserie, la 1M de Wilton ICI). Faites de jolies rosaces sur le dessus du gâteau et une au milieu.
Puis placez des minis Oréos sur le dessus de chaque rosaces (ou où vous voulez hein!).

 

Enfin, utilisez le  3/4 de miettes d’Oréos qu’il vous reste pour les « coller » au bas de votre gâteau.

 

 

Bonne chance, et à très vite ! ♥

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *