Ma bûche de Nouvel An 2017


Je vous souhaite une très belle année 2017 ! Qu’elle soit pleine de belles choses, d’amour, de joie, de petits bonheurs du quotidien, de beaux projets à réaliser, et surtout, parce que c’est le plus important, une bonne santé !!
Je vous souhaite évidement à tous de belles réussites pâtissières, et beaucoup de joie avec votre maryse

sans-titre

 

 

« Tu as la force pour un dessert ? »

 

 

La force ? Quelle question ! J’ai toujours la force pour un dessert. Le problème se situait plutôt au niveau du timing…
Je n’étais pas vraiment pas sûre d’avoir le temps alors j’avais prévu quelque chose de très très simple : une bûche roulée à la génoise vanille. Vraiment, du BASIQUE. Ça change de ce que j’avais fais pour Nouvel An 2016

 

Et puiiiis… Finalemeeeent…  J’ai eu du temps !!

 

Alors j’ai décidé de tester une petite merveille que j’avais dans un coin de ma tête depuis l’année dernière, lors de la dernière saison du Meilleur Pâtissier : les bûches roulées imprimées.
Elles permettent tant de possibilités de décor…
Et puis en cherchant un tuto pour faire cette petite merveille je suis tombée sur ce que je cherchais. Mais genre, EXACTEMENT ce que je cherchais. A croire que les fées ont réalisé ce que j’avais dans la tête avant même que je sache comme le faire…
J’ai juste cherché un motif qui me plaise, et puis HOP c’était parti !!

 

Pour la recette de la génoise, j’ai cherché dans ma nouvelle bible. Je ne vous en ai pas parlé ? C’est celle-ci !
Pour la pâte à cigarette, j’ai fais confiance à Roxane qui avait justement fait une des ces bûches roulées décorées qui m’avait fait tant rêvé !
Et pour la garniture, je cherchais vraiment quelque chose de léger… Quelque chose qu’on ai quand même envie de manger après un repas pantagruélique, ou lourd… Et sans chocolat, car l’hôte de la soirée, n’aime pas ça. (Oui je sais c’est assez rare, mais… On l’aime quand même…). Et j’ai déniché une petite pépite très simple sur internet…

 

 


RECETTE


 

 

MATÉRIEL:rennedenoel
  • Fouet
  • 6 bols
  • Batteur
  • Saladiers/Culs de poule
  • Plaque à génoise
  • Spatule
  • Torchon
  • Colle alimentaire
  • Flocons en sucre

 

 

 

 

 

 

Commencez par imprimer votre motif à la taille de votre choix. Personnellement, je souhaitais qu’il ai au moins la taille de ma main. Monsieur les Pâtisseries d’Agathe s’est chargé de cette étape .

Ensuite, réalisez votre pâte à cigarette.

 

 

Pour la pâte à cigarette : (Recette à retrouver ICI)

 

  • 30g de beurre pommade
  • 30g de sucre glace
  • 30g de blanc d’œuf
  • 30g de farine
  • Des colorants : blancs, rouge, noir, brun (ou du chocolat en poudre non-sucré)

 

Travaillez votre beurre pommade à la spatule jusqu’à ce qu’il soit bien mou.
Ensuite ajoutez, votre sucre glace au fouet.
Puis ajoutez les blancs d’œuf.
Et enfin, la farine.

Placez le tout au frigo pendant une heure.

 

Pendant ce temps, décalquez votre motif au crayon de papier, sur l’envers de votre papier cuisson.
Retournez-le de sorte que le crayon de papier soit dessous et transparaisse, et placez-le dans un coin de votre plaque à génoise en silicone.

 

A présent, sortez votre pâte à cigarette du frigo et répartissez-la dans autant de bol que vous aurez besoin de couleurs, et de façon équitable (Exemple: Vous aurez besoin de très peu de noir, donc inutile de mettre une grosse quantité de pâte à cigarette) . Pour ce motif, il vous faut donc 6 bols pour 6 couleurs !

Il vous faut : du noir, du blanc, du rouge, et trois intensité de brun.
Si comme moi, vous n’avez pas de colorant brun, utilisez du cacao en poudre non sucré (avec parcimonie pour ne pas changer la texture de la pâte à cigarette).

Enfin, réalisez des cornets pâtissiers ou placez vos différentes pâtes dans des poches à douille, dont vous couperez le bout de façon très très fine.

Et c’est parti pour l’atelier peinture !
Pensez bien que votre dessin sera retourné… Il vous faut donc commencer par les motifs qui seront au premier plan !

 

Dans l’ordre, vous devez réaliser :

 

  • Le reflet blanc dans la truffe du renne
  • Le noir des yeux
  • Le blanc des yeux
  • Le museau brun clair
  • L’intérieur du visage brun moyen
  • Les mèches rebelles brun clair sous le chapeau
  • L’extérieur du visage brun clair
  • La bordure blanche du chapeau
  • Le rouge du chapeau
  • Son pompon blanc
  • L’intérieur des oreilles brun moyen
  • L’extérieur des oreilles brun clair
  • Les fils blancs qui retiennent les boules de Noël
  • Les bois brun foncés
  • Les boules de Noël rouges
  • L’intérieur du corps brun moyen
  • L’extérieur du corps brun clair

 

Bon, on est d’accord, ça demande du temps, de la minutie et du perfectionnisme. Mais c’est pas très compliqué…

 

Placez précautionneusement votre papier cuisson avec votre renne en pâte à cigarette dessus, dans un coin de votre plaque à génoise en silicone.  Une fois dans le coin, décalez-le de 5 cm vers le centre. Le corps/torse du renne doit se trouver contre le bord le plus long de votre plaque. Mais pas trop proche non plus, sinon il sera raboté à la découpe !
Et HOP ! Au frigo.

 

 

buche-annonce

 

 

Pour la génoise : (Recette à retrouver dans ma nouvelle Bible)

 

  • 4 oeufs
  • 125g de farine
  • 125g de sucre en poudre
  • Du colorant rouge

 

Préchauffez votre four à 180°.
Battez énergiquement vos œufs avec le sucre, et la quantité de colorant souhaitée, jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Si besoin, utilisez votre batteur ou votre robot pâtissier. Il faut que votre pâte forme un ruban: c’est à dire que lorsqu’elle retombe de votre fouet, elle forme un ruban dont la trace reste quelques secondes à la surface du reste de la préparation. Concernant le colorant: gardez bien en tête qu’il perd toujours un peu d’intensité à la cuisson. Il faut donc qu’il soit plus foncé que ce que vous souhaitez en résultat final.
Ajoutez votre farine tamisée, délicatement, à la maryse.

A ce stade votre pâte doit être aérienne.

Sortez votre plaque en silicone à génoise du frigo, sur laquelle vous avez déjà placé votre bout de papier cuisson sur lequel se trouve votre motif renne en pâte à cigarette.
Coulez dessus la génoise, en commençant par la faire couler sur le motif renne. Le but est qu’il soit plaqué au fond et que la génoise ne se glisse pas dessous.
Répartissez la génoise équitablement sur toute la plaque, avec une spatule.

Enfin, enfournez pendant une dizaine de minutes.

Préparez un torchon humide (Passez le sous l’eau et essorez-le bien)

A la sortie du four, décollez délicatement votre génoise de la plaque de cuisson en silicone.
Posez votre torchon sur le côté sans motif de votre génoise.
Commencez alors à rouler sur votre torchon le côté opposé au motif.
Et laissez-la refroidir enroulée dans son torchon humide

 

 

La garniture intérieur : (Recette à retrouver ICI)

 

  • 120g de fromage blanc
  • 120g de mascarpone
  • 20g de sucre
  • Les grains d’une gousse de vanille
  • 230g de framboise fraiches ou surgelées

 

Dans un saladier mélanger le fromage blanc, le mascarpone, le sucre et la vanille.
Lavez vos framboises si ce sont des fraîches, et réservez le tout au frais.

 

 


MONTAGE


 

 

wp_20170101_01_25_08_pro

 

 

Une fois bien froide, déroulez délicatement votre génoise. Le motif est toujours dessous.
Coupez les bords de sorte qu’ils soient bien droits.
Étalez votre préparation au fromage blanc sur votre génoise (Préalablement imbibée d’un sirop si vous le souhaitez), en laissant des bords libres de 1 cm.
Disposez vos framboises régulièrement.
Roulez votre génoise, en partant du bord opposé au motif. Ne serrez pas trop sinon vous allez faire baver votre préparation hors du roulé.

 

 


DÉCORATION


 

 

Une fois votre bûche joliment roulée, place à la décoration: laissez libre cours à votre imagination.
J’ai choisi de coller à la colle alimentaire des petits flocons en sucre. Mais si vous n’en n’avez pas, vous pouvez délicatement tamiser du sucre glace pour un effet enneigé.

 

 

Bonne chance et à très vite ! ♥

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *