Casting Le Meilleur Pâtissier – Saison 7 – L’inscription 6


Je n’en n’avais parlé à personne… !

 

 

Ou, du moins, à très peu de monde !

Étant moi-même très impatiente et parfaitement capable de me projeter très loin dans mes rêves, je n’avais pas envie qu’on stimule mon imagination débordante…
Le jour même de l’ouverture des inscriptions, j’ai envoyé mon formulaire pour participer au casting de l’émission Le Meilleur Pâtissier – Saison 7.
Dans ce formulaire, il fallait répondre à trois questions:  » Depuis quand pâtissez-vous ?  » ;  » A quelle fréquence pâtissez-vous ?  » ;  » Pourquoi voulez-vous participer à l’émission ? « , et joindre 5 photos.

Il faut savoir que depuis que je regarde cette émission, donc quasiment depuis ses débuts, je rêve d’y participer.
Tout me fait rêver: l’ambiance, le décor, la compétition, le challenge, les rencontres, l’apprentissage, le partage, …
Je rêve de me retrouver sous la tente, avec d’autres candidats, à repousser toujours plus mes limites pour sortir une pâtisserie que j’aurais imaginée. Je rêve d’entrer dans cette grande famille du Meilleur Pâtissier où tout le monde semble bienveillant et où tout semble rose et empreint de générosité et de partage. Je rêve d’avoir la chance, par le biais de cette émission, de rencontrer des grands chefs dont je pourrais apprendre une quantité astronomique de choses.
Bref.
Je me suis longtemps dis que je n’avais pas le niveau pour participer. Ce qui était vrai, bien que je sois largement encouragée par mes proches. Et puis, depuis quelques temps, j’ai réussi des pâtisseries que je n’aurais jamais imaginé faire il y a quelques année. Des choses plus « classiques ». Me voila donc avec un champ d’action plus étendu ! Et puis, je me suis dis que je n’avais pas envie de regretter de ne jamais avoir tenté ma chance. parce que j’imagine, qu’à un moment, l’émission finira par s’essouffler… Parce que c’est comme ça ! Même si c’est génial, il y a bien un moment où les gens seront moins intéressés par ce genre de programme. Et je n’avais pas envie de regretter de n’avoir pas candidaté à temps.

Alors je me suis lancée !

J’ai trouvé ça complètement fou, quand j’ai cliqué sur le bouton  » Envoyer « . Mais en même temps, il y avait cette petite voix en moi qui me disait  » Ne t’emballe pas… Ce n’est pas parce que tu viens de cliquer sur envoyer que tu vas être rappelée… « .

C’était sans compter ma bonne étoile !!

 

 


LE PREMIER APPEL


 

 

Une semaine plus tard, alors que je suis au travail aux côtés d’un patient, je sens ma poche vibrer. Immédiatement, je pense:  » C’est peut-être eux ?! « . Je ne sais pas pourquoi j’ai pensé ça, mais je l’ai pensé ! Enfin, si… Je sais pourquoi : J’attendais cet appel. Mais quelle chance avais-je en y pensant, que ce soit le cas ?
En sortant de la chambre, je consulte mon téléphone et je constate un appel manqué d’un numéro que je ne connais pas, et un message sur ma messagerie. Et en déverrouillant mon téléphone, je vois que l’appel est émis depuis Boulogne-Billancourt. Mon sang ne fait qu’un tour, et c’est le cœur battant que j’écoute le message:  » Bonjour Agathe, je suis Danaé, je travaille pour l’émission Le Meilleur Pâtissier. Je vous appelais concernant votre candidature pour en discuter un petit peu avec vous… Du coup, vous pouvez me rappeler sur ce numéro quand vous avez ce message, merci beaucoup ! « .
D’emblée, cette dame me semble très sympathique. Je ne sais pas si c’est lié au fait que je suis la fille la plus heureuse du monde sur le moment, ou si c’est lié à sa voix somme toute très agréable.

Je remets mon téléphone dans ma poche et je parcours le couloir en ayant l’impression de glisser sur un nuage. Il est 16h40 en ce 23 janvier, et la seule chose que j’ai en tête c’est  » ILS M’ONT RAPPELÉ !!! « . Ça résonne dans ma tête comme une chanson !
Je veux les rappeler au plus vite, avant que leur journée de travail se termine et que je ne puisse plus appeler, mais moi, de mon côté, j’ai des soins à faire… Je finis ce que je fais, priorisant au maximum, pour me libérer au plus vite. Puis je glisse un mot à une collègue (Erika !!) en lui expliquant pourquoi je dois m’éclipser, et je pars m’isoler aux casiers du sous-sol pour être tranquille. Je veux pouvoir me concentrer et ne pas être interrompue.
Quand je rappelle, une heure plus tard, je suis à la fois excitée et stressée.

Je veux leur plaire mais je veux rester moi. Parce que je ne veux pas me faire passer pour quelqu’un que je ne suis pas. Je veux suivre un principe important à mes yeux: je veux être honnête. C’est à dire que je ne leur raconterai pas n’importe quoi même si c’est ce qu’ils veulent entendre, juste pour leur plaire, mais je leur dirais qui que je suis, en répondant le plus honnêtement possible à leurs questions.

C’est donc un peu stressée que je rappelle, la main tremblante, et faisant les 100 pas dans les casiers. Je tombe tout de suite sur Danaé, qui semble d’emblée savoir qui je suis.
Elle commence cash à m’expliquer comment va se passer le casting et les dates, et me parle aussi des dates du tournage. Je suis mise dans le bain, direct !
Puis elle me pose des questions. La première, je m’en souviens, c’est  » Depuis quand pâtisses-tu, et comment est-ce que tu as commencé ? « . Je me mets donc à raconter mes débuts en pâtisserie, et je réponds à de nombreuses autres questions. Je ne me souviens plus exactement de toutes mais il y avait  » Quel est ton univers en pâtisserie ?  » ;  » Quel ancien candidat de l’émission t’a marqué ? Pourquoi ?  » ;  » Quel est le gâteau le plus difficile que tu as réalisé ?  » ;  » Pourquoi aimes-tu la pâtisserie ?  » ;  » Pourquoi souhaites-tu participer à cette émission ?  » …
Je réponds à toutes les questions, honnêtement, comme je le souhaitais. Puis au bout de 20 minutes, Danaé me remercie et m’explique qu’elle souhaiterait me rencontrer pour une interview filmée, sur Paris. Mon cœur explose de joie ! Je savais que cela voulait dire que mon profil les intéressait, et que tout le monde ne passe pas la sélection de l’appel téléphonique.
Me voila donc sélectionnée pour la suite ! Tout ça en une seule journée !! Trop de bonheur !
Danaé me propose plusieurs dates, mais toutes sont la semaine qui suit. Nous sommes donc le mardi 23 janvier, et je choisis la date qui m’arrange le plus en fonction de mon planning: le mardi qui suit, le 30 janvier, à 18h.

Enfin, avant de raccrocher, elle m’explique que je dois amener deux gâteaux avec moi: un classique pour la technique: Le St Honoré, et une création libre, de mon choix, qu’elle me conseille de réaliser à mon image. Elle m’explique qu’à travers cette création, elle aimerait retrouver mon univers.

Je remonte au service en appelant une collègue (Hayat !!), qui a elle aussi postulé et qui attend d’être rappelée, en lui expliquant toute la conversation, avec le plus de fidélité possible. Je suis com-plè-te-ment euphorique !
Quand j’arrive dans le service, je raconte tout aux collègues présents ! Ils sont encore plus euphoriques que moi, et font déjà des plans sur la comète !!
Bref, je finis ma journée avec de grandes difficultés de concentration.

Le soir même, tout se bouscule dans ma tête…
Pour vous donner une idée de ce qu’il s’y passe :  » OH MY GOD, ils m’ont rappelée ! OH MY GOOOOD je dois aller sur Paris !! OH MY GOOOOOOOOD ça veut dire que j’ai passé une étape !! Mais comment je vais faire pour aller sur Paris ? Et comment je vais faire pour trimballer mes pâtisseries ? D’ailleurs, qu’est ce que je vais faire comme pâtisseries ? J’ai jamais fais de St Honoré, ça craint… Argh puis je déteste la pâte à choux… Mais je vais sur Pariiiiiiiis !!! Mais ça ne tient pas le caramel, comment je vais faire pour qu’ils tiennent jusqu’à Paris ? Et est-ce que je prends le train ? Non il vaut mieux que j’y aille en voiture… Et je vais faire quoi comme création libre ? Olalalaaaa ils m’ont rappelée !!!! « .

Bref, vous l’aurez constaté, j’avais un milliard de choses en tête… Mais je suis heureuse comme tout !!

 

 

Bientôt la suite… ♥

 


A propos Agathe

La pâtisserie c’est mon quotidien, c’est mes jours et mes nuits, mes rêves et mes déceptions. Faisons simple, la pâtisserie c’est ma passion: c’est celle qui m’empêche de m’endormir le soir quand je cogite sur mes nombreux futurs projets, celle qui occupe mon temps libre, celle qui me fait rager quand je n’arrive pas au résultat espéré, celle qui me fait sourire quand j’arrive enfin à faire quelque chose sur lequel je m’acharne depuis longtemps… Celle qui m’anime depuis 8 ans maintenant. Je m’appelle Agathe, j’ai 26 ans, toutes mes dents, et l’envie de partager avec vous cette passion, sans prétention.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Casting Le Meilleur Pâtissier – Saison 7 – L’inscription